5 raisons pourquoi j’aime mieux être seul

J’ai 33 ans. Le monde autour de moi accouche, achète des condos ou paie son hypothèque.
Pas moé.

Je paie mes bills, je fais mon épicerie et je paie mon loyer.
Sûrement comme toé.

Même si tout ça est inévitable, est-ce qu’on a besoin d’être en relation?

Être dans une relation, particulièrement le mariage, c’est une étape importante dans la vie de pas mal de gens. C’est comme si la vie n’était pas complète avant que tu trouves l’amour de ta vie (ou l’amour de ta vie en ce moment).

On ne peut s’en sortir. On le voit dans le métro le matin (tsé les p’tits couples qui se frenchent à 7 am sur la ligne orange) ou ben à la TV dans toutes les séries possible.

Moé, j’aime ça être tout seul.
Pas toé?

Tsé. Il y a du monde pour qui être en relation, ce n’est pas la priorité. On n’est pas gêné ou nécessairement introverti ou pas capable de ne pas tenir une vie amoureuse rangée. On aime mieux faire nos p’tites affaires tout seul.

J’aime voir ma famille es mes amis, mais en même temps, je m’occupe juste de mes p’tites fesses. Voici 5 raisons pourquoi j’aime mieux être seul.

1. J’aime avoir mes week-ends libres

Mes amis en couple vont se sentir visés, mais leurs agendas sont bookés jusqu’à février 2018. Je suis blogueur, moi aussi j’tiens un agenda pour mes sorties. J’ai des limites mentales à planifier quelques choses 8 mois d’avance, à moins que ce soit un voyage de 3 semaines ou bien ton mariage.

Il est bien de se laisser des trous pour planifier l’imprévu, qui est souvent surprenant.

2. Je suis confo avec l’idée de manger en solo

Manger en groupe, c’est vraiment cool. On découvre et partage. Manger seul, c’est aussi l’fun. C’est devenu dur de planifier des sorties au resto récemment. Quelque aime-ci, l’autre n’aime pas ça. Je me suis donc rabattu à y aller seul. Je m’assis au bar et j’écoute les conversations des autres. C’est sympa.

3. Je bois seul

J’te vois venir. Tu trouves ça pathétique. Ben moi, non. C’est mon péché mignon de boire une bouteille de vin seul sur mon divan. En plus, je n’ai pas besoin de me soucier de rentrer chez moi parce que j’y suis déjà.

4. Je déteste partager mon lit

Je n’éprouve aucun intérêt à me chamailler avec des couvercles ou à t’entendre péter. Même si les lits doubles ou queen ont été conçus pour deux, j’aime mieux faire l’étoile. #sorrynotsorry

5. Les mots « pour 2 » ou en « groupe » me font peur

L’idée de ne pas être capable de sortir d’un engagement social me hante souvent. J’ai besoin de temps pour être seul physiquement et mentalement. Même quand je suis dans une relation, je suis vraiment indépendant. Si la personne a besoin d’être constamment avec moi, je débande drette-là.

Tsé, même si des fois j’aime mieux être avec moé-même, j’aime ça quand même quand on fait des activités.

Appelle-moé donc pour en jaser.

avatar

Benoît Gorez

Fonctionnaire de jour, je blogue à 100 miles à l'heure pour découvrir des trucs qui vont m'allumer au max. J'aime le gin, les tacos, traverser les douanes et faire des jokes plates.

1 Comments
  1. Bienvenue dans le club!
    Tu m’as fait bien rire… »faire l’étoile »!

Leave a Reply