Aventure à Asbury

Enfin, j’y suis! Mon premier billet de la rentrée. Il faut dire que je suis ben occupé ces temps-ci avec ma job de jour et les cours du soir. Avec un emploi du temps aussi chargé, j’te dis que je retournerais ben en vacances drette-là. En attendant, retournons aux points forts de mon escapade à Asbury Park qui s’est déroulé en août.

Préambule

Comme on s’y est amusé comme des p’tits fous l’an passé, ma soeur et moi avons décidé d’y retourner cette année. J’ai aussi l’habitude de voyager avec mon ami Stéphane, il s’est donc joint au party.

Asbury Park, c’est un petit paradis dans l’état du New Jersey. C’est hip, très gay et c’est une destination relativement inconnue: 3 bonnes raisons pour moi d’y aller. La meilleure façon de s’y rendre, c’est en voiture. Alors, allons-y!

Jour 1 – Ben d’la route et des serveuses sexy

On est parti en char de Montréal, le 10 août dernier vers 9h. Le premier arrêt s’est fait au Duty Free de Lacolle où j’ai pu faire le plein d’Apérol (ben une bouteille seulement).

Pour luncher, on est arrêté au Hooters à Albany. J’ai enfin pu rayé ça de ma liste des musts à voir dans ma vie.

J’y ai mangé des tacos et bu une margarita. C’est la belle Madison qui nous a servi tout ça! Elle a même signé la p’tite napkin.

8 heures de route plus tard, on s’est posé à notre chambre de motel. Le Quality Inn de Tinton Falls n’avait vraiment rien de glamour, mais au prix qu’on paie avec le taux d’échange, il faisait la job.

Jour 2 – Beach please

Après un bon déjeuner équilibré, on a pris le char vers la plage d’Asbury pour se faire bronzer la couenne. Il faisait beau et chaud!

Sur la plage, il y a deux trucs que tu dois d’essayer ABSOLUMENT.

Les tacos chez Mogo

Sur le boardwalk, on retrouve Mogo, un comptoir de tacos fusion mexi-koréenne juste malade. Il y en a pour tous les goûts: boeuf, poisson, crevettes et même végé. C’est la collation parfaite entre 2 petites frettes.

Les chaudières de rhum au Beach Bar

Sur la plage, le Beach Bar sert un cocktail épique: une chaudière fruitée à base de rhum. On ne peut la consommer sur le sable mais c’est cool de chiller sur la terrasse en sirotant un classique du coin.

On a vraiment passé une belle journée à se prélasser sous le soleil chaud. L’eau était ben bonne aussi.

Plus tard dans la soirée, Stéphane et moi avons décidé de s’aventurer dans les bars d’Asbury. Premier stop: The Asbury Hotel!

Ce chic bar, situé dans le lobby de l’hôtel Asbury est l’endroit de prédilection pour commencer ta soirée. Le décor teinté de touches art-déco en vaut le détour. En plus, on y sert des Apérol Spritz!

J’y suis retourné le lendemain pour prendre un cliché plus clair. C’est tellement hot!

En fin de soirée, on s’est rendu au Bar Georgies, l’un des bars gays locaux. Laisse-moi te dire que c’était une soirée ben arrosée…

Jour 3 – Le poule-parté

6 Motrins plus tard, on s’est levé. Après un autre déjeuner super-santé *sarcasme*, ma soeur nous a droppé à l’Hôtel Empress pour un pool-party. Pendant ce temps, elle s’est payé une journée de shopping bien méritée.

On a passé l’après-midi avec notre ami Nick à boire d’autres cocktails hors de prix et à potiner. C’était bien chouette!

Jour 4 – Frontier Town et le retour à la mizon

Notre voyage est presque fini. Après une fin de semaine bien ensoleillée et arrosée, on s’est levé aux aurores pour repartir vers Montréal. Je pense qu’on a mangé au Burger King pour déjeuner.

Lorsque l’on conduit sur la 87 nord, ma soeur me laisse savoir qu’elle aimerait arrêter aux ruines d’une halte-routière qu’elle avait en souvenir de nos roadtrips en Floride.

Wait what?

En faisant quelques recherches sur nos iPhone, on a découvert qu’elle parlait de Frontier Town, un ancien village Western. Ça devait être ben cool dans le temps des snowbirds quand on pouvait passer les douanes juste avec un certificat de naissance pis que le taux d’échange était moins pire.

On s’est arrêté 5 minutes, histoire de voir de quoi ça avait l’air – rien à couper le souffle, mais intéressant tout de même.

Voilà! Ce fût une fin de semaine agréable en compagnie de personnes qui me sont chères. Si tu as le goût d’y aller, n’hésite pas à me contacter. Je me ferai un plaisir de te guider. Consulte également mon autre billet sur Asbury. J’te le dis, c’est vraiment le paradis.

Crédits photo: Benoît Gorez & Stéphane Beaudet

avatar

Benoît Gorez

Fonctionnaire de jour, je blogue à 100 miles à l'heure pour découvrir des trucs qui vont m'allumer au max. J'aime le gin, les tacos, traverser les douanes et faire des jokes plates.

Leave a Reply