C’était l’fun en Estrie!

Premier petit roadtrip de l’été accompli! C’est dans les Cantons de l’Est et en Estrie où j’ai passé mes premières vacances estivales. La région touristique se situe au sud du Québec dans un décor champêtre aux allures charmantes qui séduira les passionnés de plein-air et de bonne bouffe.

J’avais particulièrement hâte à ce moment de repos puisqu’il est rare que je puisse faire des activités seul avec mon meilleur ami Stéphan. Nous sommes parti 3 jours en tout. Laisse-moi te raconter notre périple.

Jour 1

Après avoir conduit qu’à peine 90 minutes à partir de Montréal, nous sommes arrivés à l’Auberge du Joli Vent.

Située à Foster au bord du Lac Brome, cette petite auberge d’une dizaine de chambres est tenue par 2 amis dans la région. Nous avons littéralement été accueilli à bras ouverts en nous offrant une chambre avec 2 lits simples (parce qu’un célibataire endurci comme moi ne partage jamais son lit).

Ici, il n’y a pas de téléviseur dans les chambres. On préconise les discussions, les jeux de société et le plein air. Il y a un grand salon commun et une petite bibliothèque pour partager des moments de quiétude.

Nous avons décidé de prendre ça relax en arrivant. Il faut dire que le site est tellement enchanteur qu’on se voyait pas faire vraiment autre chose. L’Auberge est à quelques pas du Lac Brome, un endroit particulièrement pittoresque.

Après quelques délicieux cocktails mixés par Simon (l’un des 2 tenanciers), nous avons passé à table pour souper. Ouep. Il y a un restaurant sur place et nous avons eu la chance de manger avec le staff comme nous étions les seuls clients ce soir là.

Le Martini Maldive (vodka, purée de framboises, jus de canneberges) fait partie de l’excellente carte de cocktails de l’Auberge.

Ensuite, nous sommes passé à table. Dany (l’autre partenaire et chef de la cuisine) nous a préparé un repas des plus délicieux. Accompagné de quelques bouteilles de vin, nous avons bien mangé et trinqué. Quand je repense à ce moment, je sais qu’il fera partie de l’un des plus beaux de l’été. C’était vraiment super d’avoir le restaurant pour nous.

Potage de carottes de d’ananas
Croquette de brie
Poulet laqué dans une sauce à la bière

Le repas, tout simplement parfait, fût suivi de quelques cocktails de plus au bar. Les fous rires étaient définitivement au rendez-vous.

Jour 2

Après m’avoir fait reproché de faire beaucoup de bruit quand je dors, nous sommes redescendu à la salle à manger pour déjeuner. Lorsque l’on reste au Joli Vent, on a droit à un éventail de choix. Perso, j’ai opté pour une petite omelette bien chouette.

Petites pâtisseries matinales
Omelette bien chouette

Après avoir déjeuné, nous nous sommes rendus vers le lac pour une petite balade en canot. J’ai décidé de laisser mon iPhone dans la chambre pour profiter de ce beau moment de donné (lulz… j’avais juste trop peur de l’échapper dans l’eau).

Ensuite, direction vers les villages voisins pour découvrir de nouveaux coins de pays. Nous sommes passé par Knowlton et Sutton, histoire de luncher et de manger une bonne crème glacée.

Lunch au Star Café de Knowlton
La vie trépidante de Knowlton
Des p’tites chutes à Knowlton
Une crème glacée qui a été si dure à trouver

Après une après-midi sympathique, nous sommes revenu au QG pour se baigner. À l’Auberge Joli Vent, il y a une immense piscine et on se devait d’en profiter.

Pour terminer la journée en beauté, nous avons repris la voiture vers Coaticook pour souper et assister à Foresta Lumina. Forestaquoi? Foresta Lumina. Ce spectacle multimédia tenu dans la forêt de la Gorge de Coaticook te propose de parcourir 2 km de sentier en pleine nuit pour y découvrir une forêt enchantée qui s’anime au rythme de la mythologie québécoise. Ce fût un beau moment magique qui nous a transporté dans un univers musical timbré de couleurs variées. Nous avons eu même droit à un moment vertigineux lorsqu’il a fallu traverser le pont suspendu dans le noir, au-dessus de la gorge. Disons que c’est pas… facile.

Vue du pont suspendu

Petit souvenir musical et majestueux à Foresta Lumina. #magic #estrie

Une publication partagée par okontraire (@okontraireblog) le

Jour 3

À quelques minutes de notre départ de l’Auberge, nous avons déguster un autre succulent déjeuner. J’ai opté pour la casserole.

J’ai dévoré cette casserole frivole

En direction de Montréal, nous avons fait un arrêt à Farnham pour acheter des produits locaux à la Fromagerie des Cantons. Il n’était pas question que je quitte cette mignonne région sans ramener un souvenir à manger.

Voilà! Je pense que ce billet résume bien ce petit séjour qui m’a permis de décrocher du train-train quotidien. J’aimerais remercier toute l’équipe (Simon, Dany et Kim) de l’Auberge Joli Vent qui a su nous recevoir comme des rois. C’est clair que je vais y retourner bientôt! Je te laisse sur quelques clichés (encore…).

Une petite grange derrière l’Auberge
L’un des meilleurs soupers de ma vie

Stéphan et moi (15 ans de folies amicales cette année)

 

avatar

Benoît Gorez

Fonctionnaire de jour, je blogue à 100 miles à l'heure pour découvrir des trucs qui vont m'allumer au max. J'aime le gin, les tacos, traverser les douanes et faire des jokes plates.

Leave a Reply