Découvertes à NYC

Ma passion pour la visite de cosmopolites m’a récemment transportée vers la grosse pomme. À New York, j’ai bu et mangé comme un roi, accompagné de mes fidèles compagnons de voyage Silvio et Stéphane. De retour depuis quelques jours, on dirait que j’y suis encore. J’te propose quelques coups de cœur pour t’inspirer. Bon voyage!

Comment t’es allé?


À partir de Montréal, on a opté pour l’avion (je suis une poule de luxe). Pour l’aller, on a pris un vol avec Porter (ma compagnie aérienne favorite). Considérant qu’il y a une escale à Toronto en direction de Newark, ce n’est peut-être pas la meilleure option… mais que veux-tu, je suis vendu. Pour revenir, on a pris un vol direct avec Air Canada à partir de LaGuardia, parce qu’une escale après une virée bouffe et bar de 4 jours, c’est lourd. Le tout a coûté un peu moins de 300$.

Tu as ronflé où?


Côté hôtel, on a été chanceux en maudit. Silvio bosse dans l’industrie du voyage et nous a déniché une grande suite avec un balcon privé à prix modique au Court NYC. Chaque matin, on se réveillait avec une magnifique vue sur le Chrysler building. La grosse vie sale!

Le lit king dans la chambre privée
Le salon
La terrasse

Et tu as mangé pis bu quoi?


Les options ne manquent pas dans une ville comme celle-là. Voici mon run-down des spots qu’on a visité!

Otto’s Tacos


Les tacos me rendent heureux. On en a mangé de délicieux chez Otto’s Tacos. Cette taqueria de quartier propose un menu limité mais oh-combien savoureux. Tout est fait maison: tortillas, salsas et marinades. J’te recommande les tacos aux crevettes et les porchettas. En plus, tu ne te ruineras pas car chaque tacos est 3$. Malade!

Tacos crevettes & porchetta

705 9th Ave (et 2 autres adresses)

Momosan


À quelques pas du Court se trouve Momosan: un resto de ramen créé par le célèbre chef Masaharu Morimoto. Le menu du midi te propose des ramens accompagnés de petits sandwichs au porc qui fondent dans la bouche. C’est pas cher, c’est trendy pis on aime ça.

Le ramen Tataman

342 Lexington Ave

The Stonewall Inn


Le Stonewall Inn est un bar qui a tenu en 1969 les émeutes marquantes du mouvement des droits civiques pour les homosexuels aux États-Unis. Le bar a fermé en 1969 mais depuis une vingtaine d’années, tu peux visiter un bar dans le même quartier qui t’offrira une visite digne de l’histoire des droits humains. J’te le cacherai pas, j’ai versé quelques larmes.

Le signe en néon iconique
Intérieur du bar

53 Christopher St

The Ace Hotel


Envie d’un drink fancy dans un beau lobby? Rends-toi au Ace Hotel. On a trouvé ça vraiment drôle car tout le monde présent était sur leur laptop pour travailler. Mis à part le somptueux décor, on aurait dit un Starbucks avec un permis d’alcool.

L’enseigne
Eille man, tu travailles sur quoi?

20 W 29th St

Pis à part te bourrer la face, as-tu fait quelque chose de touristique?


Ben oui. lundi soir, on est allé voir Sleep no more. Et honnêtemnt, je ne sais pas trop comment trop comment t’en parler.

Crédit: Sleep no more

Essaie d’imaginer. Tu fais la file pour entrer dans un grand hôtel. Tu arrives ensuite dans un bar aux allures des années 30 où l’on te propose de boire un drink. On t’assigne un numéro, on te donne un masque similaire à celui dans Eyes Wide Shut et ensuite… tu pars te promener.

Sleep No More n’a rien d’une pièce de théâtre conventionnelle. Pas de fauteuils, pas de linéarité: tu assisteras à des scènes interprétées ici et là par des danseurs contemporains mystérieux. Pendant 3 heures, tu passeras du cabinet de curiosités, au cimetière, en s’arrêtant par la salle à manger, les chambres, le laboratoire ou une confiserie. Il y a une grande salle de danse aussi. C’est basé sur Macbeth par Shakespeare mais honnêtement… je ne suis pas trop sûr de ce que j’ai vu. J’ai pleuré en mautadine. Si jamais tu passes par là bientôt, vas-y. Je crois bien qu’on a assisté à l’une des dernières représentations.


C’était un maudit de beau voyage qui m’a donné le goût d’y retourner dans une coupe d’années. J’aimerais remercier Silvio et Stéphane pour les merveilleux moments qui sont maintenant d’inoubliables souvenirs. À la prochaine!

Silvio, Stéphane & moi

Crédits photos: Benoît Gorez

avatar

Benoît Gorez

Fonctionnaire de jour, je blogue à 100 miles à l'heure pour découvrir des trucs qui vont m'allumer au max. J'aime le gin, les tacos, traverser les douanes et faire des jokes plates.

Leave a Reply