J’me suis bourré la face à P-town

Provincetown, la ville la plus éloignée de Cape Cod, est située au bout de deux heures de Boston en voiture. Cette ville côtière, également connue sous le nom de P-town par les habitants, a une population tseulement 3000 personnes. Au cours des mois d’été, la population s’élève à plus de 60 000 habitants. Cette région est riche en histoire et en beauté naturelle, ce qui en fait un endroit idéal pour une excursion d’une journée si vous séjournez à Boston. Deux des plages de la ville – Race Point et Herring Cove sont souvent considérées comme les plages les plus pittoresques du pays, faisant de cette région, un must touristique populaire durant les mois d’été.

P-town, c’est ma destination de prédilection pour les vacances d’été. Je t’ai même déjà fait un top 7 des meilleures raisons de visiter ce petit coin de paradis.

Au mois de juillet dernier, je m’y suis rendu pendant la Bear Week pour quelques jours: histoire de voir des beaux hommes poilus et aussi me bourrer la face. J’te propose un p’tit recap de mon voyage en images. Pour la suite, tu devras me saouler la face parce qu’il y a ben des trucs que je ne peux pas te raconter ici. Mon billet sera aussi parsemé de photos d’ambiance qui te feront rêver (ben j’espère).

Si tu veux savoir comment je me rends à Provincetown, et bien j’y vais comme une princesse. Je pars en avion à Montréal vers Boston. Cet année, j’ai décidé d’y passer la nuit, histoire d’être moins stressé avant de prendre le ferry vers Provincetown.

Me voici à Boston, en train de boire un Aperol sur la terrasse de l’hôtel Envoy pis de me feeler au max
Avec ma canne de bière cheap à 9h du matin, en route sur les vagues

À mon arrivée, la première chose que j’ai fait (après avoir déposé ma valise), est de courir jusqu’à The Canteen pour célébrer mon arrivée avec un frosé.

Cette délicieuse boisson est une slush de vin rosé aux fraises et à la vodka

Ce comptoir-resto est vite devenu l’une de mes haltes favorites. On te propose un menu assez direct: lobster roll, sandwich ou un gros buddha bowl végé, que tu pourras ensuite déguster près de la baie. C’est magique.

Un p’tit pool party ne fait jamais de mal à personne

Pour mon première brunch de la semaine, j’ai revisité Yolqueria (anciennement Yolk), un spot très prisé. Le jour, c’est un menu déjeuner, et le soir, on y retrouve des tacos et de la margarita.

J’ai opté pour le poulet et les gaufres: malade mental.

J’ai aussi bu un cocktail à base de pêches que l’on appelle The Impeachment. J’te laisse deviner pourquoi…

Grosse déception: la vodka Absolut Boston n’est plus, donc il faut oublier les Boston Tea Bags. Le barman du Boatslip m’a servi son équivalent, un Botox.

La fabuleuse rue Commercial

Il faut que je te parle de la boutique de beignes The Donut Experiment. Le concept est juste malade parce que tu peux choisir ton glaçage et ta garniture. Les combinaisons m’en finissent plus: choco/bacon, vanille/coco? C’est comme tu veux mon beau!

Pour un drink sur le bord de l’eau, visite l’un de mes coups d’coeur, Harbor Lounge.

On y boit une délicieuse limonade aux bleuets maison qui est tellement alcoolisée que tu vas frencher un poteau de téléphone après en avoir bu 2.

Avec mes fabuleux hôtes, Daniel et Jean-Marc

Une visite à Provincetown n’est pas complète sans avoir mangé un lobster roll. Il y a en partout et ils sont tous bons. Je ne suis pas capable de me brancher sur le meilleur (va falloir que j’y retourne).

L’air marin, le party, la bonne bouffe, les gros drinks, les beaux gars… P-town pour moi, ça représente tout ça. Je reviens la tête pleine des beaux souvenirs. Bon été les amis!

avatar

Benoît Gorez

Fonctionnaire de jour, je blogue à 100 miles à l'heure pour découvrir des trucs qui vont m'allumer au max. J'aime le gin, les tacos, traverser les douanes et faire des jokes plates.

Leave a Reply