Méga topo sur les déos : lequel choisir?

L’été est arrivé à Montréal. Il fait chaud, c’est humide pis on transpire un peu partout : dans le métro et en vélo. Transpirer n’a rien d’aberrant ni de dégoûtant (ouin peut-être un peu). La transpiration, c’est juste un système d’évacuation qui permet au corps de réguler sa température. Personne ne peut y échapper.

Quand on pense à sueur et transpiration, on pense souvent aux mauvaises odeurs. Savais-tu que la sueur est complètement inodore? Ce sont plutôt les bactéries présentes sur ta peau qui, lorsqu’elles entrent en contact avec la sueur, causent les odeurs pas trop l’fun.

Pour éviter d’arriver au bureau avec un sentiment de désagrément, la solution est assez facile. Une bonne douche, un bon séchage et l’adoption d’un produit pour limiter la transpiration et les odeurs. L’option semble évidente — un déodorant ou un antisudorifique.

Mais c’est quoi la différence?

Antisudorifique
Un antisudorifique est fait à base de composés d’aluminium qui sont absorbés par la peau et permettent de resserrer les voies sudoripares et ainsi de contrer la sueur et les odeurs. Son effet est temporaire et il peut être parfumé ou non.

Déodorant
Réglons ça tout de suite, c’est déodorant et non désodorisant (comme dirais ton père). Le déodorant renferme des agents antibactériens qui réduisent le nombre de bactéries susceptibles de causer des odeurs. Il peut être parfumé ou non.

En gros, l’antisudorifique permet de contrer la moiteur tandis que le déodorant neutralise les mauvaises odeurs. En pharmacie, on retrouve une grande quantité de produits qui sont à la fois antisudorifiques et déodorants, ce qui en fait la protection idéale pour la majorité des gens.

deo

Quand on arrive devant les tablettes, c’est souvent intimidant. Il y a des rangées des produits différents et on n’ose jamais poser de questions. Pour t’aider à faire un choix éclairé, j’ai décidé de tester 4 produits disponibles en vente libre dans des situations anodines où tu risques de transpirer.  Je n’ai testé que des combos antisudorifique/déodorant. Je me suis sniffé l’aisselle avant et après mon activité (en tout discrétion). J’ai aussi essayé 2 produits de type thérapeutique. Les antisudorifiques de type thérapeutique ont fait l’objet de tests clinique et sont pour ceux qui suent pas mal (comme moi).

Secret invisible
Prix : 2,99 $

IMG_1712

Activité : Marche de chez moi jusqu’au travail (distance de 5 KM avec une température de 30°C)

Verdict
J’ai toujours voulu essayer Secret à cause du slogan bien connu « Assez fort pour un homme et conçu pour une femme ». Une marche d’une heure suffit pour me démontrer que je ne l’utiliserai plus. Mes aisselles pleurent. Si j’avais continué ma trotte, j’aurais définitivement senti le petit canard.

Right Guard Xtreme Fresh
Prix : 2,49 $

IMG_1709

Activité : Pédaler de chez moi jusqu’au travail (distance de 5 KM avec une température de 30 °C)

Verdict
J’ai choisi ce produit car il semble être la représentation commune d’un marketing masculin trop prévisible (une protection de 72 heures et une sensation EXTRÊME). J’ai pédalé du Plateau jusqu’au Stade Olympique pendant 30 minutes. Je dois l’avouer. J’ai transpiré en mautadine mais je ne sens rien. 6 heures plus tard, je commence à sentir le monsieur. On peut donc conclure qu’il est correct mais qu’il n’aidera pas à assurer la journée stressante d’un fonctionnaire.

Mitchum Clinical
Prix : 8,99 $

IMG_1713

Activité : Pédaler de chez moi jusqu’au gym (distance de 3,5 KM avec une température de 32 °C) et ensuite 35 minutes de cardio, 30 burpees, 50 sit-up, 25 push-up et une séance de 20 minutes avec des poids libres

Verdict
Je suis tout en sueur. Même après une balade en vélo de 35 minutes et un entraînement assez intense, tout mon corps transpire, sauf mes aisselles. Elles ne dégagent aucune odeur. Je suis agréablement surpris.

Gillette Thérapeutique Endurance
Prix : 8,29 $

IMG_1710

Activité : Le test ultime — 20 minutes de métro jusqu’au gym, le même entraînement que d’habitude et ensuite 25 minutes de métro jusqu’à la maison (température extérieure de 33°C )

Verdict
J’ai eu chaud et je transpire de partout rendu chez nous. Par contre, le Gillette Thérapeutique a tenu le coup. Je le recommande à ceux qui n’aiment pas prendre leur douche au gym.

Conclusion
Les produits thérapeutiques valent vraiment les quelques dollars de plus. On se sent vraiment plus au sec et on peut affronter le métro en toute confiance.

Photos : Benoît Gorez

avatar

Benoît Gorez

Fonctionnaire de jour, je blogue à 100 miles à l'heure pour découvrir des trucs qui vont m'allumer au max. J'aime le gin, les tacos, traverser les douanes et faire des jokes plates.

3 Comments
  1. Stephan Chretien

    says:

    Et que penses-tu des produits styles Dove ou L’Oréal ? Moi j’utilise un Dove pour hommes et je n’ai jamais de problèmes, mais ça doit être rempli de maudits produits chimiques dégueulasses – j’ose même pas regarder.

    • Salut Stéphan,
      tous ces produits ont malheureusement des produits chimiques. Par contre, je vais tester des produits naturels plus tard cet été, c’est certain. On pense souvent à rémédier le problème sans se soucier de d’autres choses.

  2. Ramiro von SaintLaurent

    says:

    Il paraît que les déodorants (ou antisudorifiques, je ne sais plus) à base de sels d’aluminium sont soupçonnés de pouvoir causer des cancers…. il y a tout un mouvement pour se débarrasser de ces produits. Lorsque tu feras ta nouvelle ronde de tests, penses-y.
    J’utilise aussi la pierre d’alun…. ça marche assez bien pour réduire la transpiration, moi qui suis un monsieur-fontaine…. 🙂

Leave a Reply